11/12/2008

Le Corbusier (1887-1965): la Cité radieuse.

Pour Le Corbusier, les notions d'architec­ture et d'urbanisme sont totalement indissociables. Pour lui, une archi­tecture nouvelle qui met en oeuvre les nouvelles techniques de construction et une nouvelle vision de l'espace, n'a de sens qu'intégrée datas une ville moderne.

 cite radieuse [web520]


La Cité Radieuse de La Corbusier.

Tous les thèmes autour desquels s'organise la ville de Le Corbusier appartiennent au fond commun des architectes progressistes de la même génération: classement des fonctions urbaine, multiplication des espaces verts, création de prototypes fonctionnels, rationalisation de l'habitat collectif. L'apport personnel de Le Corbusier réside surtout dans la systématisation des idées, leur extrême schématisation et leur expression en un style simple, direct et frappant, dont la verve extraordinaire et l'acuité n'ont pas peu contribué à leur succès.

L'œuvre urbanistique de Le Corbusier se présente sous trois aspects: les réalisations, les projets et les écrits. 

Les réalisations de plans urbanistiques sont très peu nombreuses: elles se réduisent pour la période antérieure à 1940 à la modeste cité-jardin de Pessac (1925) composée d'habitations pour la plupart individuelles, et, pour la période postérieure, au plan directeur de Chandigarh.

 cite_radieuse1 [web520]


La Cité Radieuse de La Corbusier.

Cependant, de nombreuses habitations et un grand nombre de bâtiments publics ont été réalisés par Le Corbusier et ces oeuvres ont, en général, marqué leur temps par leur originalité et leur nouveauté. Parmi celles-ci, l'Unité d'Habitation de Marseille réalisée entre 1947 et 1952 restera sans doute le modèle type le plus connu des premières habitations collectives de la deuxième moitié du XXe siècle. Cette unité d'habita­tions de la banlieue marseillaise est plus une ville qu'un immeuble. Elle a seize étages et peut abriter 1.600 personnes. L'édifice groupe 337 appartements de 23 types différents et sont groupés par deux, s imbriqués tête-bêche au long des corridors d'accès appelés rues intérieures et situés dans l'axe longitudinal du bâtiment.

Le Corbusier - Unité de Marseille [web520]


Plan et coupe d'un logement type de l'unité d'habitation de Marseille.

corbusier_appart [web520]


Perspective d'un appartement supérieur.

La première caractéristique de l'ap­partement type est d'être construit sur deux étages comme une maison particulière. La salle commune bénéficie des deux hauteurs d'étage, une grande baie laissant apparaître le magnifique paysage. Les équipements de cuisine font corps avec l'appartement. L'unité d'habitation est desservie par cinq rues intérieures superposées. A mi-hauteur du bâtiment se trouve la rue marchande du ravitaillement, un service de livraison desservant les appartements. Au dernier étages une crèche et une école maternelle en communication avec un toit-terrasse réservé aux enfants.

 cite radieuse 03 [web520]


Façade colorée de la Cité radieuse.

Les Cités radieuses de Le Corbusier et les solutions qui s'en inspirent sont pratiquement des villes satellites condensées en un ou plusieurs gra­nds immeubles entourés de parcs. Cette solution présente un avantage: les logis ne sont pas isolés les uns des autres comme des villes satellites, mais les habitants voisinent, malheureusement sans avoir de contacts. La plupart des habitants de la Cité radieuse de Marseille ne se connaissent pas. Pourquoi habitent-ils ensemble? Aucun lien ne peut les réunir et ils se côtoient sans se connaître, négligeant les boutiques et les terrains de jeux à leur disposition dans les immeubles. 

D'autre part, les parcs entourant les bâtiments n'apportent pas que la détente et le plaisir du grand air: s'ils sont apaisant pour les nerfs malades, ils ne sont pas une garantie de vie saine et ils éloignent les habitants de leur véritable aspiration: les distractions de la ville. 

Les promenades à travers les parcs n'amènent à la longue que l'ennui et les névroses. Qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il fasse beau ou qu'il neige, passer chaque jour dans un parc en sortant et en rentrant chez soi n'est pas forcément agréable. Dans les grandes villes, les parcs ne sont fréquentés que pendant la belle saison. Pourquoi obliger les gens à les traverser chaque jour? 

Friedman 

c radieuse toiture [web520]


Les aménagements en toiture de la Cité radieuse.

Cet immeuble a suscité un grand intérêt, provoquant parfois de vives réac­tions. Il n'en demeure pas moins un exemple par l'ingéniosité dont put faire preuve l'architecte dans les détails et par la beauté sculpturale de l'ensemble. Cette unité d'habitation qui reprend le système du familis­tère est l'une des premières applications de la théorie de Le Corbusier sur la concentration verticale. Il faudrait cependant se garder de juger celle-ci à l'aide de cette seule construction, prévue primitivement pour faire partie d'un groupe d'ensembles analogues qui auraient été disséminés dans un parc sans clôtures et reliés entre eux par des routes. Le groupe aurait également comporté des édifices publics et des jardins.

CiteRadieuse2 [web520]


Une rue intérieure de la Cité radieuse.