24/12/2008

Henri Lefebvre (1901-1991)

Pour Henri Lefebvre, l'utopie expérimentale élabore et construit par "transduction" un objet théorique possible à partir d'infor­mations portant sur la réalité. Elle met en forme "certaines opérations mentales spontanées de l'urbaniste, de l'architecte, du sociologue, du politique, du philosophe. Elle introduit la rigueur dans l'invention et la connaissance dans l'utopie".

henri lefebvre [web520]


Henri Lefevbre

Henri Lefebvre constate qu'aujourd'hui, seuls les praticiens étroitement spécialisés ne sont pas "utopiens" et qu'il existe en chaque bâtisseur la nostalgie de bâtir à l'échelle humaine alors que dans le monde moderne l'homme a changé d'échelle et que "la mesure d'autrefois se transforme en démesure". 

La ville est d'abord une oeuvre qui a une valeur d'usage: elle devient le centre de la vie sociale et politique réunissant les richesses, les connais­sances, les oeuvres et les monuments. En tant qu'oeuvre, elle ne peut donc naître que dans le contexte d'une société et sa forme se définira mentale­ment par la possibilité d'actions simultanées, la présence d'éléments for­mant un ensemble réel et socialement par la rencontre et le rassemblement de tout ce qui existe dans un environnement. 

Henri Lefebvre conclut en précisant que pour lui, le droit à la ville est le droit à la vie urbaine renouvelée, la ville étant avant tout un lieu de rencontre et d'échanges.

18:45 Écrit par Luckybiker dans 05 Figuration du monde de demain | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : lefebvre |  Facebook |