06/11/2008

La Renaissance

Pendant la Renaissance, grâce aux grandes richesses des mécènes, l'imaginaire se rapproche de la réalité et quelques architectes ont le privilège de devenir des faiseurs d'utopies pratiques. C'est aussi pendant ce XVe siècle que les architectes se préoccupèrent pour la première foi d'intégrer la ville à la nature et de tenter de l'adapter au site. 

L'architecte florentin Battista ALBERTI (1404-1472) fut l'un des premiers à s'intéresser a ces problèmes alors que son contemporain FILARETE (1400-1469) aborde les questions d'aménagement urbain et rural en tentant de placer sa ville circulaire dans un vaste paysage. 

alberti_medal_site [web520]


Médaillon représentant Batista Alberti.

filarete - sforzinda cite imaginaire


Filarete - Cité imaginaire.

Quant à Léonard de VINCI (1452-1519), inventeur de génie d'autant plus surprenant qu'il est universel, il nous propose une ville où, pour la première fois, l'élément technique prend autant d'importance, sinon plus, que le paysage.

ville 01


Dessin de Léonard de Vinci pour un projet de ville sur deux niveaux.

Pour lutter contre l'insalubrité des villes comme Milan, il dessine des projets de ville sur deux niveaux qui organisent verticalement les services et la population. Il écrit:

Et sache que si quelqu'un voulait parcourir la ville en utilisant uniquement les rues hautes, il pourrait le faire commodément; et de même celui qui voudrait circuler en ne prenant que les basses. Dans les rues hautes ne doivent passer ni chariots, ni autres véhicules semblables : ces rues ne servent qu'aux personnes de qualité. Dans les rues basses passeront les chariots et autres transports destinés à l'usage et commodités du peuple.

ville 02


Dessin de Léonard de Vinci pour un projet de ville idéale.