12/02/2009

Jacques Couelle

Jacques Couelle mérite lui aussi d'avoir rappelé qu'il pouvait exister une autre architecture que celle de l'angle droit. 

Ses maisons de Castellaras-le-Neuf sont devenues célèbres parce qu'elles constituaient une rupture absolue. Ces cavernes artificielles pour milliar­daires renouent en fait avec un courant architectural qui va de Gaudi à Kiesler en passant par les expressionnistes allemands.

 Jacques Couelle 02 [web520]


Intérieur d'une maison de Jacques Couelle.

On s'égare si l'on veut considérer ces maisons comme des prouesses structurelles. Ce sont, en fait, des sculptures habitables et réalisées comme telles, c'est-à-dire sans soucis de l'armature. Sur une structure à angles droits, Jacques Couelle moule sa maison, lui donne des formes courbes. On s'étonne néanmoins que Couelle ait passé tant d'année à étudier les structures naturelles pour en arriver à un résultat souvent très beau, mais où la structure n'est pas à la hauteur de la plastique.

Jacques Couelle 01 [web520]


Vue extérieure d'une maison de Jacques Couelle

15:30 Écrit par Luckybiker dans 08 Formes nouvelles | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : couelle |  Facebook |