18/12/2008

Frank Lloyd Wright (1869-1959): Broadacre

Disciple du maître de l'école de Chicago, Louis Sullivan, Frank Lloyd Wright est considéré aux Etats-Unis comme une gloire nationale: il est sans doute l'un des premiers artistes vraiment américain qui possède une gloire internationale. Il est celui chez qui s'incarne le mieux cette utilisation à des fins esthétiques nou­velles des possibilités ouvertes au constructeur par le progrès des tech­niques.

 Frank Lloyd Wright par Alfred Eisenstaedt [web520]


Frank Lloyd Wright.
Arrachant complètement l'architecture aux pastiches du passé et à l'éclectisme, la meilleure illustration de ce nouvel affranchissement de la tradition est sa conception du plan libre lié à la participation de l'espace interne. 

L'espace intérieur organique, l'importance des murs et des surfaces planes, le rôle des matériaux bruts naturels, le refus de toute typologie au profit d'une grande diversité et l'enrichissement dans le paysage, tels sont les éléments principaux qui caractérisent l'œuvre très diversifiée de cet architecte américain. 

Je déclare, que l'heure est venue pour l'architecture de reconnaître sa propre nature, de comprendre qu'elle dérive de la vie

Elle doit se rendre indépendante de toute contrainte matérielle, commer­ciale et académique afin d'offrir à l'homme le moyen pratique de se régé­nérer.

frank_lloyd_wright_1934-35_broadacre_city_plan_model


Frank Lloyd Wright: plan de Broadacre.

En suivant les plans d'urbanisme de Wright, l'homme moderne rétablira sa tranquillité intérieure et assurera sa véritable liberté, le triomphe de l'architecture organique devant mener l'homme au triomphe de la personne humaine et à la régénération de la société. 

Cette théorie d'un nouvel établissement humain qui est une sorte d'anti-­urbanisme plonge ses racines dans la tradition de la pensée américaine. C'est l'utopie de Broadacre que Wright développe en trois livres succes­sifs et illustré on 1934 par une maquette géante.

 broadacreA [web520]


Frank Lloyd Wright: Broadacre.

Broadacre veut être la cité naturelle de la liberté dans l'espace, ré­flexe humain. 

Elle sera édifiée dans un tel climat de sympathie avec la nature que la sensibilité particulière au site et à sa beauté propre seraient désormais une qualification fondamentale exigée des nouveaux bâtisseurs de villes. 

Des routes géantes, qui sont elles-mêmes de la grande architecture, passent devant des stations services publiques qui comprennent tous les services nécessaires pour les voyageurs. 

Broadacre se compose d'un ensemble d'unités fonctionnelles diverses et dispersées: 

Imaginons ces unités fonctionnelles intégrées les unes aux autres de tell façon que chaque citoyen puisse, selon son choix, disposer de toutes les formes de production, distribution, transformation et jouissance et qu'il puisse en disposer dans les délais les plus brefs. Cette distribution intégrée des modes d'existence, en liaison intime avec le sol, constitue la grande cité que je vois, recouvrant notre pays tout entier. Ce serait la "Broadacre City" de demain. La cité devient la nation et les classes socialement défavorisées pourront acheter l'unité de logement individuelle complète. Toutes ces unités standard pourront varier dans leur mode d'assemblage, de façon à s'harmoniser, selon les cas, avec une plaine ou un horizon de collines. 

Les bureaux nécessaires aux personnes exerçant les diverses professions libérales seraient construits spécialement pour chaque cas: ils jouxte­raient généralement les habitations, mais pourraient aussi constituer d'intéressants éléments plastiques secondaires pour la cité. 

Optimiste, non politique, non urbaine, campagnarde, elle est effective­ment tout cela, notre image de la cité. Voici l'idée réalisable d'une cité organique, sociale et démocratique ressortissant de la Société créatrice - bref de la cité vivante. Ainsi non seulement on abolit "l'appartement loué", et l'esclavage du salaire mais on crée le capitalisme véritable, le seul capitalisme possible si la démocratie possède le moindre avenir.

 broadacreB [web520]


Frank Lloyd Wright: Broadacre.

Yona Friedman remarque à propos de Broadacre, qu'il qualifie d' "étude la plus hardie": 

C'est un système de hameaux agricoles avec centres régionaux, le tout à l'échelle de la voiture, mais l'expérience ne pourrait être tentée qu'avec des agriculteurs, et surtout pas avec des individus n'aimant pas la vie rurale. 

Le modèle utopique de Broadacre est donc en fait un pot-pourri des doctri­nes du XIXe siècle à la mesure de la psychanalyse! Frank Lloyd Wright se classe théoriquement parmi ceux qui résument l'expérience de trois on quatre générations plutôt que parmi les prophètes. 

On pourrait regretter que Wright et ces disciples ne fassent le plus sou­vent que reprendre les thèmes idéologiques de l'anti-classicisme alors qu'il s'agissait de fixer les éléments d'une nouvelle doctrine esthétique.

BROADACRE_FRANK [web520]


Frank Lloyd Wright et la maquette de Broadacre.

18:45 Écrit par Luckybiker dans 04 Théories transitoires | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : wright, broadacre |  Facebook |