25/01/2009

Cedric Price: Fun Palace

Cedric Price, l'inspirateur d'Archigram, avait lui aussi essayé de construire un Fun Palace, espace de jeu, de réunions et de rencontre, mais le projet dût être abandonné pour des raisons financières.

 cedric price fun palace 02 [web520]


Archigram - Cedric Price: Fun Palace.

L'évolution d'Archigram se complète d'autres projets du même cru: il s'agit de s'emparer de la ville des espaces sous-utilisés ou désaffectés et de changer leur sens. L'accent est mis sur l'architecture du "software" - son, lumière, équipement - et non du "hardware" - le bâtiment en soi. 

Environnements complexes, technologies, retour à la base, modification laborieuse du quotidien, les démarches d'Archigram demeurent exemplaires, car elles résument les attitudes de beaucoup de jeunes architectes. Sim­plement, n'ayant pas de pratique politique, s'affirmant comme créateurs avant tout, les membres d'Archigram laissent à d'autres la pratique de leurs idées.

cedric price fun_palace [web520]


Archigram - Cedric Price: Fun Palace. 

19:00 Écrit par Luckybiker dans 07 Seconde moitié du XXe siècle | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : archigram, price |  Facebook |

24/01/2009

Ron Herron: Walking City

La Walking City de Ron Herron est le "symbole d'une capitale mondiale qui se déplacerait autour de la planète". Le concept l'emporte ici sur la réalisation, le dessin est superbe, l'image résume l'idée. 

ARCHIGRAM se livre donc à l' "architecture conceptuelle", projetant des idées folles: maisons qui marchent sur des bras télescopique, villes démontables, cinéma en plein air à partir d'un Zeppelin...

 walking_city_1 [web520]


Archigram - Ron Herron: Walking City.

Les membres d'Archigram ont vite compris que l'utopie urbaine ne pouvait simplement se contenter d'extrapoler les données du présent ou les possi­bilités de la technologie dans les 15 années à venir. Ils tentent d'imagi­ner des environnements qui intègrent et mêlent les gonflables, la vidéo cassette, le plastique et le son.

La planification de l'habitat et de usine étant contrôlés par l'Etat et l'industrie, ils se tournent vers les champs encore vierge des loisirs: c'est Instant City, grande foire itinérante qui déplace de ville en ville ses amphithéâtres et ses projec­tions en plein air.

23/01/2009

Peter Cooke: Plug-in City

Diplômés en 1960, en pleine inflation technologique, les premiers projets de Archigram visent à l'amélioration d'une mégastructure à leur gré trop rigide.

Dans la Plug-in-City de Peter Cooke, une structure spatiale à continuité indéfinie supporte toutes les infrastructures: les éléments s'emboîtent, les habi­tations se branchent ou se débranchent, les quartiers s'ajoutent ou non selon les besoins. L'extensible se transforme en mobile.

peter cook - plug in city 1964 [web520]

plug in city 1966 [web520]


Archigram - Peter Cooke: Plug-in City (1964-1966)

19:45 Écrit par Luckybiker dans 07 Seconde moitié du XXe siècle | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : archigram, cooke |  Facebook |

22/01/2009

Archigram.

Le groupe Archigram est composé de huit jeunes archi­tectes anglais qui entendent rejeter toute "formule d'architecture".

Par leurs écrits et leurs projets, ils manifestent la conviction que l'archi­tecture et l'urbanisme futurs seront la résultante du machinisme, celui-ci devant permettre toutes les audaces et nous libérer de toutes les servi­tudes du passé. Irrespectueux, ces fils de technocrates tournent en déri­sion la science paternelle.

Dans les plans immenses et glacés des ensembles invivables, ils glissent un ricanement explosif.

archigram Ville en mouvement 1964 [Web520]

 

 

archigram_klein


Archigram: ville en mouvement - 1964

20:45 Écrit par Luckybiker dans 07 Seconde moitié du XXe siècle | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : archigram |  Facebook |