25/11/2008

Herbert George Wells (1866-1946)

Une utopie moderne (1905) est en quelque sorte une somme idéologique du pré-urbanisme progressiste dans laquelle on retrouve ordre, classement, hygiène, machinisme et rendement mais étendue cette fois à toute la planète et soumis à l'autorité contraignante des spécia­listes.

wells en 1943 [web520]


Wells en 1943.

18:30 Écrit par Luckybiker dans 02 Critique de la ville industrielle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wells |  Facebook |

24/11/2008

Jules Verne (1828-1905).

Ecrivain d'anticipation parmi les plus connus, Jules Verne avait une foi totale en la puissance créatrice de la technique. 

verne [web520]


Jules Verne
Dans la nouvelle La journée d'un journaliste américain en 2889, (dans Hier et demain, 1889), il ima­gine une métropole géante, une ville-tour de 300 mètres de hauteur dont les 10 millions d'habitants sont conditionnés par l'utilisation, d'appareils à tout faire, téléphotes (sorte de télévision), pianos-compteurs électriques (ordinateurs)... 

En outre dans les Cinq cent millions de la Begum (1879) Jules Verne décrit Franceville, cité américaine sur plan en damier où l'hygiène établit une sorte de tyrannie: cette oeuvre doit beaucoup à l'Hygeia de Richardson.

cinq cent millions de la begum [web520]


Jules Verne: Les Cinq cent millions de la Bégum

18:15 Écrit par Luckybiker dans 02 Critique de la ville industrielle | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : verne |  Facebook |

23/11/2008

Jean-Baptiste Godin (1819-1888): Familistère de Guise.

Fouriérisme convaincu, Godin écrivit de nombreux ouvrages visant à l'amélioration de la condition du prolétariat indus­triel.

Se basant sur le phalanstère fouriériste, il créa le Familistère de Guise (Nord) qui fonctionne encore aujourd'hui.

godin [web520]


Jean-Baptiste Godin.

Familistère de Godin [web520]


Le Familistère de Guise, créé par Jean-Baptiste Godin.

22/11/2008

Benjamin Richardson (1828-1896): Hygeia

Nous devons à ce médecin anglais de nombreux ouvrages scientifiques sur une série de travaux qu'il réalisa et qui l'amenèrent à publier en 1875 son livre Maladies de la vie moderne œuvre dans la­quelle il jetait les bases d'une nouvelle hygiène. 

Hygeia

S'inspirant de l'oeuvre de Thomas More, il publie en 1876 son Hygeia, compte-rendu d'une communication qu'il fit l'année précédente à la Social Science Association dont il présidait la section santé. Hygeia est un exposé des moyens que Richardson préconisait pour lutter contre le déplo­rable état sanitaire des grandes villes séparation des circulations, toitures jardins, système efficace d'évacuation des ordures, lutte contre ae pollution atmosphérique, équipement sportif ...

21/11/2008

Pierre-Joseh Proudhon (1809-1863)

Socialiste libertaire et anti-étatique, dont la for­mule "la propriété, c'est le vol " est bien connue, Proudhon consacra un chapitre intitulé "Monuments et embellissements modernes de Paris "dans son livre traitant Du principe de l'art et de sa destination sociale oeuvre écrite à la hâte à la fin de sa vie a l'aide de matériaux dispara­tes. 

Proudhon par Courbet [web520]


Proudhon par Gustave Courbet.
Théoricien du fonctionnalisme, il tente de "réconcilier l'art avec le juste et l'utilité" et réagit contre le décorum inutile d'une génération, d'artiste d'une époque qu'il considère comme révolue. 

Proudhon accuse l'idéal progressiste machiniste d'immoralité et, contre l'homme-masse, réhabilite la personne. Il préconise donc une révolution sociale qui sauvegarderait l'égalité des individus et leur liberté totale.

Proudhon et ses enfants-Gustave Courbet 1865 [web520]


Proudhon et ses enfants par Gustave Courbet (1865)

20/11/2008

Etienne Cabet (1788-1856): Voyage en Icarie

Inventeur, selon Marx, au "communisme utopiste", Etienne Cabet publia Voyage en Icarie en 1840, "traité scientifique et politique" dans lequel il donnait une description de l'organisation sociale et politique d'une communauté imaginaire fondée sur un socialis­me étatique. 

Cabet [web520]


Etienne Cabet.

Certains ont pu voir dans Icara, la capitale d'Icarie dont Cabet décrit l'aménagement, une idéalisation de la ville de Paris et une projection des travaux de Napoléon.

Icara, ville qui se veut avant tout hygiénique, est divisée en un sys­tème de circulations séparées qui la divise en échiquier et offre à ses habitants de nombreux services communautaires. Dans cette cité, l'art est uniquement fonctionnel mais est intégré grâce entre autres, à une polychromie bien étudiée. 

Basé sur les principes de rationalisation et de classement, le modèle de Cabet est à rapprocher de ceux de ses prédécesseurs dont il subit l'influence, Owen en particulier. 

cabet Voyage en icarie [web520]


Etienne Cabet: page de garde du "Voyage en Icarie".
Le puritanisme excessif et la sévérité des systèmes de contrainte et de répression que nous propose Cabet se justifient ici aussi par l'idée d'efficacité et de rendement appliqué aussi bien à l'homme qu'à la ma­chine. 

Vers la fin de sa vie, Cabet émigre aux USA et tente avec un groupe d'émigrés européens de fonder des sociétés communistes construites sur le modèle qu'il avait établi : Texas (1847), Cheltenham (1856), Iowa (186O). Icara-Espérance en Californie (1881-1887) et New Icara (1895).

18:00 Écrit par Luckybiker dans 02 Critique de la ville industrielle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cabet, icarie |  Facebook |

19/11/2008

Victor Considérant (1808-1893): colonie de la Réunion.

Polytechnicien et ingénieur de l'armée, Considérant décida en 1831 d'abandonner ses fonctions et de se consacrer entièrement à la diffusion des idées de Charles Fourier. 

A la mort de celui-ci, il devint le chef de file du mouvement phalanstérien et s'efforça dès lors de clarifier et de synthétiser l'oeuvre de Fourier dont la lecture était rendue fastidieuse en raison de la terminologie spécifique et compliquée qu'il avait pris l'habitude d'utiliser. 

considerant01 [web520]


Victor Considérant
S'élevant contre toutes les constructions rurales, Considérant prône à son tour et toujours par économie des immeubles collectifs dont certains équipements seraient communautaires. En utilisant le principe de la rue galerie couverte et de la répartition des zones de verdure, il anticipe sur les cités-jardins et les villes linéaires. 

De plus, il se fait le défenseur d'une synthèse des arts réalisée grâce à une harmonisation de l'eau, du feu, de la lumière, du marbre, du granit et des métaux. 

au texas - Victor considérant [web520]


Victor Considérant: page de garde de "Au Texas".
A plusieurs reprises, Victor Considérant tenta de réaliser des expériences de phalanstères et de "communes sociétaires" mais celles-ci furent toutes vouées à l'échec. 

Après sa participation à la tentative d'insurrection en 1849, Considérant s'exila aux Etats-Unis et fonda à Dallas sa Colonie de la Réunion, cer­tainement plus connue que celle qu'il tenta d'édifier près de Saint-Germain en Laye avant son exil.

Maison occupée par Victor Considérant au Texas [web520]


La maison occupée par Victor Considérant au texas.