05/03/2009

Le XIXe siècle inspire le XXe

Les socialistes du XIXe siècle, les poètes, les roman­ciers utopistes n'ont guère été pris au sérieux par leurs contemporains. En fait, ils étaient avant la lettre des "futurologues". 

Les utopistes du XIXe siècle ont été les grands réalistes de leur temps. Non seulement, ils ont tout compris, mais ils ont tout prévu. Les deux grandes idées-forces du XXe siècle, l'urbanisme spatial et sou­terrain, sont esquissées au XIXe par Haussmann, Olmsted, Hector Horeau, Eugène Henard et bien d'autres. 

L'idée de la séparation des piétons et des véhicules est aussi une idée du XIXe siècle qui se concrétisa par la création des passages couverts qui esquissaient déjà l'idée du centre commercial et constituaient un début de climatisation de la cité qui demeure pour l'instant et plus encore qu'alors une utopie. 

La séparation des circulations à pour parallèle, chez les utopistes du XIXe siècle, la séparation des fonctions de la cité, ce que le XXe siècle a avalisé sous le nom de zonage. 

langues_babel [Web520]


Lucas Van Valckenborch: La Tour de Babel (XVIe siècle)

En un mot, idéologues et pionniers du XIXe siècle ont inventé toutes les théories qui allaient être reprises au siècle suivant pour être développées et, parfois appliquées. 

Ils ont conçu:

  • la cité-jardin,
  • la cité-satellite,
  • la ville linéaire (Con­sidérant, Soria y Mata, Tony Garnier),
  • l'école et l'usine verte,
  • l'unité de voisinage,
  • les constructions pluri-fonctionnelles,
  • les sols artificiels,
  • les pilotis (Howard, Tony Garnier),
  • l'architecture suspendue (Bogardus),
  • le mur-rideau,
  • le plan libre et flexible (Wright, Loos, Perret, Tony Garnier),
  • les grandes portées (Polonceau, Dutert, Contamin, De Dion, Eiffel),
  • la ver­ticalité (Antonelli, Eiffel, Sullivan),
  • l'industrialisation du bâtiment (Cabet, Paxton),
  • la mobilité (Moreau, Richardson),
  • le toit-terrasse(Cabet, Richardson, Moreau, Tony Garnier),
  • la voûte ondulée,
  • les dalles-champi­gnons,
  • les arcades paraboliques (Gaudi, Guastavino),
  • l'architecture-sculp­ture (Facteur Cheval, Gaudi), etc.. 

Précurseurs de l'avant-garde technologique du XXe siècle, les utopistes du XIXe ont pu, grâce à leur sens des conditions matérielles et sociales de leur époque, établir des plans de groupe d'habitations collectives et même parfois de villes qui purent se réaliser plus ou moins complètement et avec plus ou moins de succès, mais eurent, en tous cas, une influence prépondérante sur l'architecture sociale qui en résultat. 

Le plan type du phalanstère, établi par Fourier et réalisé, entre autres, par Godin, eut une seule réplique contemporaine valable: l'unité d'habi­tation de Le Corbusier, mais il a subi une détérioration idéologique telle­ment considérable sous la forme de HBM et des HLM qu'il est presque indé­cent de vouloir en faire la comparaison.

18:45 Écrit par Luckybiker dans 11 Conclusion | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.