20/02/2009

Nicolas Schoffer: la ville-loisir

Dans les centres de vacances, une nouvelle architecture apparaîtra. On en voir les prémices chez quelques chercheurs contemporains qui se livrent à l'étude de certains prototypes.

 tour [web520] [Web520]


Nicolas Schoffer: Tour cybernétique.

Nicolas Schoffer s'est particulièrement préoccupé, dans sa théorie d'urbanisme du problème des villes de loisirs. Il voit celles-ci se différencier en deux catégories. D'une part celles qui seront intégrées aux villes rési­dentielles et aux villes du travail. D'autre part, celles qui constitueront des cités autonomes. 

Dans le premier cas, on y trouvera des centres de relaxation et de stimu­lation intellectuelles, des centres culturels, des centres de distribution et de consommation. Dans les seconds cas, la ville pourra acquérir une véritable spécialisation.

 Nicolas Schoffer - Studio Yves Hervochon - Centre de loisirs sexuels 01 [web520]


Nicolas Schoffer: centre de loisirs sexuels

Quant aux formes de ces villes, Schoffer les voit mi-horizontales, mi-verticales, le loisir étant composé autant d'action que de relaxation. Il donne d'ailleurs à ses dessins d'architecture des formes inattendues, voire morphologiques (son centre de loisirs sexuels en forme de sein par exemple). 

Une partie originale de l'étude de Nicolas Schoffer concerne ce qu'il nomme "les centres de déconnexion" intégrés dans la ville du travail et "les centres stimulants",  dans les villes résidentielles. 

Il est nécessaire à l'individu qu'après sa journée de travail toute fatigue soit effacée, et que la transition vers une relaxation soit pro­gressive et harmonieuse. Pour cela, en quittant son lieu de travail, le tra­vailleur pourra passer à travers des centres de relaxation intégré, qui offrent de véritables climats audio-visuels ,lumineux, odorants, etc., ainsi que des installations spécialisées pour obtenir des relaxations rapides mais graduées. 

Pour chaque ensemble comprenant une ville de travail et une ville rési­dentielle, il faut prévoir des "centres de relaxation autonomes" qui seront de véritables centres de thérapeutique préventive, avec service médical d'analyse, de diagnostics et de contrôle.

 Nicolas Schoffer - Studio Yves Hervochon - Centre de loisirs sexuels 02 [web520]


Nicolas Schoffer: coupe dans le centre de loisirs sexuels.

Ajoutons que Nicolas Schoffer prévoit dans ces villes de loisirs dynamiques des engins permettant des excursions dans l'espace ou sous l'eau. Des coquilles conditionnées pourraient être immergées dans l'eau. Elles pourraient également être prévues flottantes. 

Schoffer pense également que nous pouvons envisager des villes de loisirs extra-terrestres, soit sur des satellites artificiels, soit posées sur la Lune ou sur la surface d'autres astres relativement habitables.

20:00 Écrit par Luckybiker dans 08 Formes nouvelles | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : schoffer |  Facebook |

Commentaires

Je ne sais qui je dois remercier pour cette diffusion d'une information qui reconnaît l'importance de Schöffer et de son œuvre dans le paysage culturel qui est le nôtre. Une "utopie réalisable" mais qui n'a pas été réalisée, reste une idée féconde et fécondante. L'Atelier de la Villa des Arts, visité et visitable, est le creuset où l'on peut encore puiser, dans la dynamique de la lumière des œuvres présentées, l'énergie de créer et même d'innover. venez, si vous le pouvez, vous êtes les bienvenus, tant que l'atelier existe encore. A quand l'ESPACE DYNAMIQUE SCHÖFFER ?...dans un esprit autre que celui_ des Musées...

Écrit par : Eléonore Schöffer | 17/03/2010

Qu'est devenu Janusz DERYNG ?
Que sont devenues ses idées ?

Écrit par : AZNAR | 28/12/2010

Les commentaires sont fermés.